Comment fabrique t'on la neige de culture ?

Comment fabrique t'on la neige de culture ? - Alpes ski résa
Vendredi 18 Juillet

votre comparateur est plein

Votre comparateur ne peut contenir que 4 éléments maximum.

cliquez ici pour accèder à votre comparateur.

On pourrait penser qu’il suffit d’appuyer sur un bouton pour déclencher les canons à neige…

Mais, «C’est bien plus compliqué que cela», assure Nicolas Courseaux, responsable technique du service neige d’ADS, la société qui exploite le domaine skiable des Arcs, en Savoie. Depuis son poste de contrôle, basé dans le flambant neuf centre technique des deux Têtes, il a un oeil sur tout : fonctionnement du réseau d’enneigement, état des pistes et niveau de température humide…

Tout cela est bien beau mais, au fait, comment fabrique t'on la neige ?

Pour répondre à la question, il faut chausser ses skis pour découvrir, à 2 000 mètres d’altitude, la retenue collinaire de l’Adret des Tuffes, créée en 2007/2008. C’est dans ce bassin d’une capacité de remplissage de 403 000 m3 (et utilisé en été par pêcheurs) que tout commence pour le domaine des Arcs. «Quand elle a été construite, cette retenue était la plus grande d’Europe », souligne Nicolas Courseaux.

50 kilomètres de réseau et 400 enneigeurs

La particularité de cette retenue est qu’elle recycle la neiged’uneannéesur l’autre. En effet, elle récupère, en mai, l’eau provoquée par la fonte des neiges et retransformée, en novembre, en neige. À partir de là, l’eau est acheminée grâce à des canalisations et des pompes à un débit de 1 400m³/heure jusqu’à “l’usine à neige” située à proximité. Puis elle est redirigée à travers les 50 kilomètres de canalisations vers les 400 enneigeurs (perches ou turbines) de la station, toujours sous forme liquide.

Nicolas Courseaux, responsable technique du service neige d’ADSCe n’est qu’au dernier moment, lorsqu’il gicle, que, par un savant mélange, le simple liquide devient précieux or blanc. « La neige artificielle est créée à partir d’eau sous pression et d’air comprimé.Quand ces deux éléments sortent du gicleur, un noyau de glace se rée, formant un flocon. »

Et c’est cette alchimie qui fait le bonheur des touristes, notamment quand la neige naturelle se laisse désirer, comme en début de saison. «Chaque année, du 15 novembre au 15 décembre, nous effectuons environ 75% de la production totale. » Cette saison, 280 000 m3 de neige ont ainsi étédéposés sur les pistes en guise de souscouche. « Cela nous permet d’avoir déjà un manteau neigeux pour nos pistes à l’arrivée de la neige naturelle. Du coup, quand cette dernière tombe, elle tient et se conserve plus facilement. » Des réglages permettent de créer une neige plus ou moins humide. En guise de préparation des pistes, c’est un manteau humide, limite verglaçant, qui est fabriqué. Les 25% restants servent à l’appoint : «On s’adapte aux conditions d’enneigement et aux événements sportifs. » Dans ce cas, la neige fabriquée est plus sèche et ressemble à la poudreuse, tellement appréciée des skieurs.

Pour mieux comprendre :

CALCUL : Avec 1 m3 d’eau, on fabrique 2 m3 de neige.
AU COMPTEUR : Fin février, 380 000 m3 de neige avaient été fabriqués, dont 280 000 en début de saison pour préparer les pistes.

Dans la station des Arcs, un nouvel outil est en train d’être mis en place. Équipées de GPS, les dameuses, à leur passage, calculeront automatiquement l’épaisseur du manteau neigeux sous leurs roues. Les données seront alors transmises au poste de contrôle : sur un écran, la carte du domaine apparaîtra avec des tâches de couleurs différentes allant du bleu au rose, le bleu signifiant un manteau important, le rose un manteaufaible. Objectif : « une production ajustée ».

Si vous avez apprécié cet article :

Comment fabrique t'on la neige de culture ? - Alpes ski résa

Mercredi 15 Janvier

Les Arcs : Arc 1800 se paye un lifting !

RÉNOVATION DE 36 APPARTEMENTS Résidence Les Lauzières / Les Arc 1800 (Savoie) Contexte

lire la suite
Comment fabrique t'on la neige de culture ? - Alpes ski résa

Jeudi 13 Mars

Les pièges à neige

Le réchauffement climatique, comme chacun le sait, met en péril les glaciers et a ainsi tendance à les faire reculer.

lire la suite
Comment fabrique t'on la neige de culture ? - Alpes ski résa

Mardi 12 Août

Le ski tranquille, c’est possible aux Deux Alpes

Envie de progresser en toute sécurité, loin du stress inhérent aux grandes pistes dévallées à toute allure ?

lire la suite

x