[Sécurité en montagne], qu’est-ce qu’un dispatch de secours ?

Secours en hélicoptère. Crédits : Brigitte Diraison, La Plagne - [Sécurité en montagne],  qu’est-ce qu’un dispatch de secours ? - Alpes ski résa
Vendredi 29 Avril

votre comparateur est plein

Votre comparateur ne peut contenir que 4 éléments maximum.

cliquez ici pour accèder à votre comparateur.

Eté comme hiver, la montagne offre un cadre hors du commun, attirant de nombreux visiteurs. Mais parfois, à cause d’un accident, les vacances ne se déroulent pas toujours comme prévues. Quel que soit l’ampleur de votre mésaventure, les secours en montagne veillent sur vous ! Pour en savoir plus sur le dispositif de secours, nous avons rencontré Brigitte, responsable au Central de régulation à la Plagne. Interview.

 

Alpes Ski Résa : Comment s’organise les secours en montagne ? 

Brigitte : En montagne, il y a plusieurs acteurs qui peuvent intervenir en cas d’accident : la gendarmerie de montagne, les pompiers, les secouristes et les médecins. A la Plagne, nous avons le central. C’est ici que s’effectue la coordination des secours. En période hivernale nous avons six personnes qui œuvrent pour garantir une présence effective et il y a trois régulateurs par jour, selon l’affluence. L’activité principale du central est la régulation, c’est-à-dire que nous sommes en permanence à l’écoute de trois fréquences, Piste 1, Piste 2 et la sécurité Vanoise. L’alerte secours peut arriver par le numéro d’urgence, le personnel des remontées mécaniques, les pisteurs-secouristes, les clients, les pompiers (18) ou par le relais sécurité Vanoise.

Les régulateurs ont pour mission de prévenir le poste de secours en indiquant la nature de la blessure, le nom de la piste ainsi que le numéro de la balise. Les pisteurs-secouristes se rendent ensuite sur place et établissent un premier bilan. Une fiche de régulation retraçant toute l’opération du secours est rédigée avec le début de l’alerte, le bilan, les moyens mis en place ainsi que la fin de l’alerte.

En ce qui concerne la coordination, selon le lieu de l’accident, le central fait appel à une ambulance ou pompiers pour le transfert du blessé au cabinet médical le plus proche ou à l’hôpital. Si la personne souffre beaucoup, un médecin de la station peut être acheminé sur place par scooter. Lors d’un secours grave, le central est amené à faire appel aux secours en montagne (PGHM) pour un hélicoptère médicalisé.

Outre les secours, le central joue un rôle lors des déclenchements préventifs d’avalanches. Pour les jours de PIDA (Plan d’Intervention de Déclenchement des Avalanches) deux régulateurs sont à l’écoute radio en relation avec les artificiers pour le suivi et la traçabilité des opérations. De plus, le central pistes a pour mission de diffuser les informations sur les ouvertures et fermetures pistes et remontées mécaniques  ainsi que les messages à faire passer par l’intermédiaire d’un logiciel permettant d’effectuer les mises à jours en temps réel sur les panneaux du domaine skiable de La Plagne. Il effectue également la facturation, les encaissements ainsi que les relances des factures de frais de secours enregistrés dans le logiciel LEA (Logiciel d’Evacuation des Accidentés).

 

Bureaux du central de La Plagne.  Crédits : Brigitte Diraison, La Plagne.

 

Alpes Ski Résa : Quelles sont les difficultés ?

Brigitte : Cela dépend de la gravité du secours et des conditions météorologiques. Au niveau de l’organisation, nous ne rencontrons pas de difficultés car tout est bien structuré. L’hiver dernier, il y a eu 2200 secours sur le domaine skiable de la Plagne. Le métier de régulateur secours demande beaucoup de rigueur et de réactivité. 

Alpes Ski Résa : l’organisation des secours est-elle la même en été ?

Brigitte : en période estivale et pendant l’intersaison, deux régulateurs assurent en permanence l’écoute radio. S’il y un accident sur le domaine, nous contactons en direct les pompiers ou le secours en montagne pour les accidents graves.

Alpes Ski Résa : merci Brigitte !

Si vous avez apprécié cet article :

[Sécurité en montagne],  qu’est-ce qu’un dispatch de secours ? - Alpes ski résa

Mardi 28 Janvier

Découvrez La Plagne (1250m - 3250m)

UNE STATION, 10 DESTINATIONS, UN MAX DE PLAISIR !

lire la suite
[Sécurité en montagne],  qu’est-ce qu’un dispatch de secours ? - Alpes ski résa

Lundi 12 Décembre

Chef des pistes, un métier à hautes responsabilités

Alpes Ski Resa est allé à la rencontre de Jorge Cardoso, le chef du service des pistes de la station de Flaine, afin d’

lire la suite
[Sécurité en montagne],  qu’est-ce qu’un dispatch de secours ? - Alpes ski résa

Samedi 15 Février

Opinel : Culte du Patrimoine Savoyard

Depuis 1890, dans la poche, le sac à dos, le tiroir de la cuisine, sur la table de tous les Savoyards, Opinel est synon

lire la suite

x